Accueil / hardware-matériel informatique / changer votre disque dur SSD par un SSD avec plus de capacités et transférer vos données

changer votre disque dur SSD par un SSD avec plus de capacités et transférer vos données

Bonjour,

Lorsque j’ai construit le pc fixe que j’utilise encore, j’avais installé un disque dur SSD de 60 gigaoctets de capacité. A l’époque, c’était encore cher (c’est toujours plus cher qu’un disque dur « standard » me direz-vous). Chemin faisant, j’ai décidé de passer à la capacité supérieure soit un SSD de 240 Go. En effet, comme vous ne l’ignorez sans doute pas, plus on en met plus il faut de la place, et il arrive un moment où il faut faire le ménage. Oui mais une fois le ménage fait, puis encore et encore, on se retrouve à ne plus vouloir supprimer quoi que soit parce qu’on a gardé l’essentiel et l’essentiel, c’est important :mrgreen: .  Donc, après avoir le tour des différents SSD disponibles sur le marché , avoir comparé leur spécification respective, j’ai choisi le M500 de la marque Crucial

Disque dur SSD M500

boite du Disque dur SSD M500 de la marque Crucial, encore emballé.

Comme je n’avais pas du tout envie de réinstaller tout ce qui était sur l’ancien disque dur, j’ai cherché quelle était la meilleure solution pour pallier à ce problème.  J’ai donc acheté ce que l’on nomme une station d’accueil pour disque dur.  A l’époque, je m’en suis tiré pour 25.99€ (en Février 2014 – ça augmente ces petites bêtes à ce que je vois 😉 ). Vous pouvez l’utiliser comme disque dur externe, système de sauvegarde, ou encore clonage de disque dur.

le contenu de la boite "dual easy docking"

le contenu de la boite « dual easy docking »

 

Me concernant, c’était bien entendu la partie « clonage » qui m’intéressait de prime abord quoique j’utiliserais plutôt le terme « transfert d’informations ». Sur la notice, il est expliqué qu’il ne faut pas utiliser le câble usb pour le clonage et, qu’utiliser deux disques durs de capacité différente risque d’entraîner une perte des données.  Le problème, c’est surtout que si je fais un clonage  » à chaud », je vais me retrouver avec deux disques durs SSD de 60Go . J’ai donc opéré différemment. J’ai installé le disque dur « vierge » sur la station d’accueil et j’ai relié celui-ci à mon disque dur originel qui était toujours en place , bien au chaud dans son PiCi .

connexion PC - station d'accueil

connexion PC – station d’accueil

Comme la connexion se fait par usb3.0 , j’ai donc relié la station à mon PC afin de faire communiquer les deux disques durs. Et puis quand vous lisez la notice et qu’ils vous disent que le transfert peut durer plusieurs heures, heureusement qu’on utilise l’US B 3.0, ils me font flipper sur ce coup là 😆 .

Branchement cordon usb , côté station d'accueil

Branchement cordon usb , côté station d’accueil

J’ai oublié de préciser que j’ai installé les pilotes fournis sur le CD ( je ne me rappelle plus si j’en ai vraiment eu l’utilité  en fait. Il y a un pilote pour le clonage mais j’ai utilisé autre chose comme vous le verrez par la suite, un pour l’usb3.0 mais ça j’utilisais déjà et un pour la sauvegarde <–>fonction OTb, qui ne nous concerne pas). J’installe le nouveau SSD  dans la station d’accueil et je l’allume ! Vous remarquerez que l’espace vide correspond juste à la taille d’un SSD classique 2.5 pouces et qu’il n’y a qu’un seul sens de toute façon pour effectuer la connexion. Vous regardez comment sont disposés les connecteurs de votre SSD et ceux de la station d’accueil et vous faîtes correspondre les deux, c’est simple, vous verrez.

disque dur SSD installé dans la station d'accueil et station branchée.

disque dur SSD installé dans la station d’accueil et station branchée.

Comme je n’utilise pas la station d’accueil pour un clonage direct avec celle-ci, il me faut donc trouver un logiciel , gratuit tant qu’à faire qui permette ce transfert de données. En apparté, vous pouvez également trouver des systèmes de clonage spécifiques à certains disques SSD avec un logiciel de clonage et un câble dédié vendus ensemble. Cela peut s’avérer utile , notamment si vous voulez remplacer votre disque dur de PC portable. Revenons à nos SSD (solid state drive en passant…). J’ai trouvé un logiciel utilisable quelques jours à l’essai , ce qui est largement suffisant pour ce que je voulais en faire :  EasyUS todo Backup.

installation du logiciel de clonage

installation du logiciel de clonage

Pendant ce temps, windows 7 a détecté le nouveau disque dur « vierge » (le disque 2 de l’image ci-dessous). Vous remarquerez qu’il est écrit « non alloué ». En effet il est nécessaire de partitionner ce nouveau périphérique .

Le nouveau disque dur est détecté mais non partitionné

Le nouveau disque dur est détecté mais non partitionné

Pour effectuer le partitionnement, vous effectuez un clic droit sur l’icône « ordinateur » puis , dans les diverses options, vous sélectionnez : gérer.

clic droit sur ordinateur puis choisir "gérer"

clic droit sur ordinateur puis choisir « gérer »

Une page « gestion de l’ordinateur » s’ouvre et on vous demande d’initialiser le nouveau disque détecté afin de pouvoir y accéder (choisir les options montrées sur l’image ci-dessous

Initialisation du nouveau disque détecté

Initialisation du nouveau disque détecté

Ensuite , vous sélectionnez directement le disque à partitionner (ici le disque 2 qui montre des rayures à l’écran lors de la sélection . Ensuite un clic droit au même endroit et vous choisissez : nouveau volume simple…

Clic droit puis choisir nouveau volume simple

Clic droit puis choisir nouveau volume simple

Un « assistant » va ouvrir une boite d’aide et vous demander la taille du volume que vous voulez utiliser pour votre partition. Comme je ne vais en utiliser qu’une , je ne change rien à la proposition de taille de la boite, qui est la capacité maximale que je peux utiliser, sachant que quelques Mégaoctets seront réservés au système.

Espace disque maximal disponible pour votre partition

Espace disque maximal disponible pour votre partition

Après avoir cliqué sur « suivant » il vous est demandé d’attribuer une lettre

Attribution d'une lettre pour le lecteur (partition)

Attribution d’une lettre pour le lecteur (partition)

Une fois que vous lancez l’opération, le disque se formate

le  nouveau disque dur en cours de formatage

le nouveau disque dur en cours de formatage

Voilà, le disque dur est formaté et la partition unique, principale , est créée.

Le disque dur est formaté et la partition principale est créée

Le disque dur est formaté et la partition principale est créée

Une fois que c’est fait , il nous faut maintenant « copier » les informations contenues dans l’ancien SSD sur le nouveau. Et pour cela , je vais donc utiliser le logiciel EaseUSTodoBackup . Lorsque le logiciel est installé puis lancé, vous sélectionnez donc : clonage puis clonage de disque.

Entrée en jeu du logiciel qui va permettre de cloner les données de l'ancien ssd sur le nouveau

Entrée en jeu du logiciel qui va permettre de cloner les données de l’ancien ssd sur le nouveau

Ensuite vous avez les différents disques durs de votre PC qui sont listés par le logiciel et vous sélectionnez le disque « source de clonage » (l’ancien SSD) puis l’emplacement cible (le nouveau SSD)

Sélection des disques durs "source et cible "pour le clonage

Sélection des disques durs « source et cible « pour le clonage

Ci-dessous, vous pouvez positionner  sur le nouveau disque dur la place que prendra les données de l’ancien SSD? Autant le laisser au début de la partition car d’autres modifications nous attendent par la suite.

Déplacement à la souris pour positionner les datas clonés sur le nouveau SSD

Déplacement à la souris pour positionner les datas clonés sur le nouveau SSD

Une dernière recommandation avant de lancer le processus de clonage. OK? OK.

Infobulle juste avant le lancement du clonage de Disque dur

Infobulle juste avant le lancement du clonage de Disque dur

Le processus est lancé. (Une petite erreur de traduction, non? –> cloner le progrès smiley-wink

Clonage du disque en cours...

Clonage du disque en cours…

CLonage en cours ; vous remarquerez que le lecteur cloné s'appelle A et le lecteur cible B

CLonage en cours ; vous remarquerez que le lecteur cloné s’appelle A et le lecteur cible B

Détails des opérations et durée du clonage en cours

Détails des opérations et durée du clonage en cours

Le clonage du disque SSD d’origine est terminé, vous remarquerez par la suite que le disque de destination s’appelle B

Fin du processus de clonage. Le logiciel appelle le nouveau lecteur B par défaut

Fin du processus de clonage. Le logiciel appelle le nouveau lecteur B par défaut

J’ai pris une photo du système de clonage en train de bosser. Par contre, je ne sais pas si c’est pendant le formattage ou le clonage (ça fait quatre mois, soyez indulgents svp smiley-cool). Vous me direz « quoi » , je compte sur vous (mes racines cht’is qui parlent).

L'appareil de clonage en plein boulot

L’appareil de clonage en plein boulot

Voilà, on se retrouve avec deux disques « locaux » de la même taille (disque B: et disque C:). Logique, me direz-vous mais j’aimerais bien récupérer toute la place disponible sur mon nouveau disque dur SSD, moi smiley-cry

 

Après clonage, deux disques durs de même capacité, identiques

Après clonage, deux disques durs de même capacité, identiques

Quand on ouvre à nouveau la fenêtre de gestion des disques durs, on remarque que la partition (le lecteur) C: n’a pas changé de nom mais que le nouveau lecteur s’appelle bien B: ; et en bas il y a une partie du nouveau disque dur SSD qui n’est pas attribuée, allouée.

La place restante en dehors de la partie clonée, sur le nouveau SSD n'est pas attribuée

La place restante en dehors de la partie clonée, sur le nouveau SSD n’est pas attribuée

Bon alors, ça se termine??? Allez encore un peu de courage. Il nous faut maintenant « récupérer » la partie inutilisée de notre nouveau SSD. Comment? En installant (oui, encore) un logiciel pour repartitionner le lecteur B . Ah oui , j’oubliais : ces logiciels sont gratuits (ahhh!) Par contre ils peuvent vous demander d’installer des logiciels publicitaires en contrepartie, c’est pourquoi il faut faire attention.

Pendant l'installation il peut y avoir des demandes d'installation de logiciels tiers. Pour les éviter, utiliser l'installation personnalisée et décocher  la ligne concernée

Pendant l’installation il peut y avoir des demandes d’installation de logiciels tiers. Pour les éviter, utiliser l’installation personnalisée et décocher la ligne concernée

Une autre "offre". Suivre la même procédure que précédemment sauf si vous êtes intéressés , bien entendu.

Une autre « offre ». Suivre la même procédure que précédemment sauf si vous êtes intéressés , bien entendu.

Le logiciel est installé et ouvert : tous les disques durs présent sur votre ordinateur sont listés en détails ; vous remarquerez que le nouveau disque SSD (disque 3 sur la photo) montre bien la partie réservée au système et la partie non allouée.

Détails des disques durs disponibles sur votre PC

Détails des disques durs disponibles sur votre PC

Vous allez choisir l’option « Resize/Move partition puis vous remarquerez en haut de la fenêtre ci-dessous la taille actuelle de la partition « bleutée » (celle qui est en haut donc , entre les deux points bleus)

Option resize/move partition pour redimensionner la partition.

Option resize/move partition pour redimensionner la partition.

Maintenant , vous positionnez le curseur de la souris sur le point bleu de droite qui va changer de forme et vous pourrez ainsi en  bougeant la souris vers la droite , allonger votre partition jusqu’à prendre toute la place disponible (ou moins si vous voulez créer plusieurs partitions, lecteurs). Autre possibilité : vous modifiez les valeurs proposées et vous voyez ce que ça donne par rapport au graphique (je ne l’ai pas testé mais il n’y a pas de raison pour que ça ne fonctionne pas).

Placement de la souris sur le point bleu à droite de la partition à agrandir, le bouton change de forme

Placement de la souris sur le point bleu à droite de la partition à agrandir, le bouton change de forme

Une fois toutes ces opérations terminées, on débranche tout et on remplace le vieux disque SSD par le nouveau et on remet la machine en route (désolé, je n’ai pas pris de photos ; difficile à faire en même temps que les modifications smiley-embarassed). Donc je relance et…

Bah, c’est quoi ce binnz?

Le nouveau SSD n'est pas détecté apparemment au démarrage du PC

Le nouveau SSD n’est pas détecté apparemment au démarrage du PC

Mais c’est bien sûr, le nouveau disque dur n’a pas été « choisi » dans le BIOS.

Si en fait , il est bien détecté puisque je peux lire sa dénomination dans le bios de mon PC

Si en fait , il est bien détecté puisque je peux lire sa dénomination dans le bios de mon PC

Je vais dans les options de démarrage du pc, au niveau des disques durs .

Sélection des disques durs dans les options de démarrage du PC

Sélection des disques durs dans les options de démarrage du PC

Je mets le disque dur SSD en première position

Positionnement du nouveau SSD comme "premier" disque

Positionnement du nouveau SSD comme « premier » disque

Ensuite je sélectionne le « boot device priority » pour sélectionner sur quel périphérique mon PC va démarrer (on vous demande de démarrer sur le lecteur CD.DVD quand vous installez windows par exemple). Et je sélectionne le disque SSD reconnu.

Sélection du nouveau disque SSD comme premier périphérique de démarrage du PC

Sélection du nouveau disque SSD comme premier périphérique de démarrage du PC

Ensuite j’utilise la touche F10 pour sauvegarder et redémarrer le PC. Et miracle, cela fonctionne. Sur la photo ci-dessous, j’ai dû renommer le disque B en C à moins que cette opération ne ce soit fait automatiquement (il fait des trucs tout seul le PiCi , faut pas croire…). J’ai donc récupéré toute la « bande passante » et l’espace restant est donc la différence entre toutes les données de l’ancien disque dur et l’espace disponible bien plus large sur le nouveau SSD. Donc , tout est comme avant, les utilisateurs , windows, les logiciels, tout fonctionne comme sur l’ancien disque dur.

Le nouveau SSD apparaît dans la liste des lecteurs avec une seule partition qui prend toute la place disponible à l'exception de l'emplacement système réservé

Le nouveau SSD apparaît dans la liste des lecteurs avec une seule partition qui prend toute la place disponible à l’exception de l’emplacement système réservé

Je n’en voyais pas la fin de ce tuto, et vous ?  Si vous avez des questions, n’hésitez pas et… bon courage ;-))

Deux disques durs présents sur le PC, le standard avec quatre lecteurs et le SSD avec un lecteur

Deux disques durs présents sur le PC, le standard avec quatre lecteurs et le SSD avec un lecteur

 

 

A propos de fabonearth

bonjour, je suis consultant spécialisé "web", parce que je suis passionné par la technologie, qui réinvente l'Internet et le webmarketing. C'est beaucoup plus de travail de veille mais je suis mordu depuis ma première connexion. J'ai toutefois une petite préférence pour les réseaux sociaux, joomla, wordpress, prestashop, le référencement , html5, css3 ainsi que la mise en oeuvre de bout en bout d'un site web. C'est déjà beaucoup et je dois être une araignée si je veux me sentir à l'aise dans la "Toile". Avoir des yeux partout, mdr. A bientôt !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

verbeke fabrice consultant web - Page système de gestion de contenus - content management system